Le vote Marine Le Pen en avril 2012: quelle progression ? (par Bernard Alidières, mai 2012)

A propos de l’auteur :

Bernard Alidières est docteur en géographie-géopolitique à l’lnstitut Français de Géopolitique de l’Université Paris-VIII.
Il est l’auteur de « Géopolitique de l’insécurité et Front national », chez Armand Colin (2006).

Présentation des choix cartographiques :

Cet ensemble de cartes propose une évaluation du vote Marine Le Pen au premier tour de l’élection Présidentielle d’avril 2012. Il s’agit non seule­ment de mesurer l’évolution du vote lepéniste depuis la dernière Présiden­tielle de 2007 mais surtout de mieux mesurer l’ampleur de la progression des scores de Marine Le Pen par rapport à ceux de J-­M. Le Pen en 2002.

Cette approche cartographique repose sur une présentation des résul­tats en fonction des électeurs inscrits pour tenir compte du différentiel d’abstention selon les scrutins et les départements (Goguel, 1986). Pour l’essentiel, il s’agit de cartes par département, avec un agrandissement pour Paris et les trois départements de la petite couronne (75, 92, 93, 94).

De plus, une représentation cartographique des résultats en 2012 et des évolutions depuis 2002 sera proposée pour traiter du cas des princi­pales villes (celles d’au moins 30 000 électeurs inscrits). Mais, il faut préci­ser que les communes des départements de la région parisienne n’ont pas été retenues (à l’exception de Paris) pour des raisons de lisibilité.

 

Working atlas n°3– PDF à télécharger


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *